Forum basé sur la saga Autre Monde de Maxime Chattam.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zack...à quoi servent les noms dans un nouveau monde?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zack
    ▐ Hey mais c'est moi... Non c'est moi j'te dis.

avatar

Messages : 19

Feuille de personnage
Relations.:
Pouvoir Special: Ce champs sera rempli plus tard

MessageSujet: Zack...à quoi servent les noms dans un nouveau monde?   Lun 28 Déc - 16:52



                  Fiche de Repartition


& &
ici vous mettrez des icones de votre personnage.'fin si vous voulez ^-^


          Identity



        ■ Nom : Inconnu, il refuse de le donner.
        ■ Prénom : Zack
        ■ Age: 17ans
        ■ Pouvoir :[Non disponible pour le moment. Choisis par les autorités de la cité.]
        ■ Maison :[Vous y serez affecté par les admins.] Cerbère.
        ■ Travail Special: Membres des 2 gardiens et est en charge du Cerbère.




_____________________________________


          Only You



        ■ Description Physique : Zack est plutôt pas mal, il fait 1mètre 82 pour 76 kilos. Il fait un peu plus vieux que son âge mais ca n'en rajoute qu'un peu plus à son charme. Le problème ne vient pas du physique si vous voyez ce que je veux dire...
        Il a des yeux étranges, entre le vert et le marron, passant parfois au gris lorsque sa personnalité neutre prend le dessus. Ses cheveux sont chatains clair et il porte souvent des vêtements sombres.
        Que dire d'autre... ah oui, il a une très belle voix quand il pousse la chansonnette et est plutôt sportif.
        ■ Description Morale : De toutes les personnes que vous trouverez sur l'île, Zack est certainement la plus difficile à cerner. Depuis plusieurs années maintenant il a développé ce que les psy aimaient appeler un dédoublement de la personnalité. Pour le moment, trois personnalités sont en présence, une qui semble plutôt dure, presque méchante, une autre qui est très amicale et bienveillante et une dernière plutôt neutre. Lorsque cette dernière apparait, son regard devient vide de tout expression et il se fout un peu de tout, mais rassurez vous, elle ne prend que peu souvent possession de son esprit.
        En général c'est l'être bienveillant qui prend le dessus, mais ses nombreux changements de personnalité font peur aux autres pans de l'île. Si Oliver l'a nommé au poste de gardien de l'île et de chef du Cerbère, ce n'est pas pour rien, il a confiance en lui et sait que son côté ténèbreux peut être calmé avec les mots qu'il faut, il ne craind pas d'être trahit par lui.
        ■ Passions, Hobbies : La boxe et converser avec lui même.
        ■ Habitudes : Se parler, couper des branches, faire la loi, combattre.
        ■ Lieux d'Errances : partout.
        ■ Origine : Washington
        ■ Histoire : Savez-vous ce qu'il y a après la mort ? Je ne me souviens pas très bien, mais dans un sens je suis soulagé... enfin, je vais commencer par le début.
        Je suis né à washington, dans une famille parfaite, j'avais un frère et une soeur, plus jeunes que moi de un et deux ans. Ma famille était classée dans la moitié haute au niveau des richesses, mais bon n'oublions pas que nous étions cinq.
        J'avais une grande maison, elle était très ancienne mais bien rénovée. La peinture de la façade était blanche et commençait à s'écailler... je ne vois pas pourquoi je vous raconte ça mais bon.
        Ma vie était plutôt paisible, jusqu'au jour de l'accident... j'avais alors 14 ans, j'accompagnais mon père en voiture à un match de baseball lorsqu'un camion est venu nous percuter sur la gauche. Un morceau de métal m'a transpercé la jambe et ma tête est venue heurter le pare-brise. J'étais inconscient lorsque je suis arrivé à l'hôpital, mon père avait visiblement survécu, il n'avait pas une égratignure et je suis certain qu'il aurait aimé partager mes souffrances.
        J'avais perdu beaucoup de sang et mon crâne était fracturé, les médecins n'étaient pas très optimistes, mais après tout, les médecins ne disent jamais la vérité.
        Par trois fois, mon coeur s'est arrêté de battre... par trois fois j'ai visité les enfers... par trois fois j'en suis revenu. Les médecins s'acharnaient à me garder en vie, j'aurais préféré mourir à ce moment de ma vie.
        Je suis tombé dans le comas et pendant six jours mes yeux restèrent clos. Les médecins étaient surpris que je me réveille après seulement six jours, de plus ils avaient découvert un hématome sur mon cerveau. Les effets secondaires ne tardèrent pas à venir, ma personnalité se dédoublait sans cesse, passant du gentil petit garçon au monstre qui voulait égorger tout le monde. Ils furent obligés de m'attacher, après quelques semaines, l'hématome était partit, mais... mes troubles mentaux empirés, le choc qu'avait subi mon crane n'y était donc pour rien.
        Après plusieurs scanners, ils ont découvert quelque chose, un genre de tumeur... oui une tumeur au cerveau ! Pas de chance hein ?
        Impossible à opérer disaient-ils, mais il existe des traitements par des substances chimiques, la chimiothérapie.
        Ce n'était évidemment pas l'idéal et je n'avais pas mon mot à dire, mes parents avaient les pleins pouvoirs pour les décisions... et moi ? Moi ? moi je fermais ma gueule, je n'avais que 14 ans après tout, je ne connaissais rien à la vie.
        Petit à petit, les traitements m'affaiblissaient, j'étais devenu maigre, mes troubles mentaux ne faisaient que m'affaiblir un peu plus et après trois ans, j'avais de plus en plus de mal à tenir sur mes jambes. Mes yeux étaient cernés par la fatigue, dès que je choppais un rhume, cela prenait des proportions allucinantes car mon système immunitaire était diminué.
        Je souffrais, non seulement j'avais du mal à marcher, mais en plus des maux de tête et des saignements de nez à répétition me ruinaient le moral.
        Les médecins à l'époque ne me donnaient qu'un an, quand je vous dis qu'ils mentent ! J'ai tenu trois ans... une semaine avant la tempête, j'ai attrapé un virus, le pire que j'aurais pu avoir en l'absence de défense immunitaire. La tuberculose, difficultés respiratoires, toux, mes poumons se détruisaient et je crachais du sang. Non je vous confirme, ce n'était pas glorieux, j'avais tellement de choses à donner encore. Les médecins m'ont dit que cette fois j'étais fichu, je le savais, je n'en pouvais plus... ils ont accordé à mes parents le droit de me ramener à la maison, il n'y avait plus rien à faire.
        Pendant une semaine, ils ont veillé sur moi, sans arrêt, mes parents, mon frère, ma soeur... ils venaient tous pleurer à côté de mon lit et moi... j'attendais qu'elle vienne, qu'elle me prenne enfin. La douleur était insupportable. Mes changements de personnalités finirent par être controlées, lorsque le mauvais moi prenait le dessus, un seul mot que prononçait ma mère le faisait disparaitre. Les derniers jours, mon bon coté avait pris le dessus, il m'était de plus en plus difficile de faire croire que j'allais bien... qui pouvait le croire d'ailleurs, mes quintes de toux me perforaient la poitrine. Mon corps avait encore maigri, moi qui aurait pu devenir un athlète de haut rang, il ne m'était plus possible de boxer. Pourtant j'adorais ce sport, mais mon corps ne pouvait plus me porter, alors lancer un coup de poing à quelqu'un s'avérait impossible, ma soeur de 12 ans avait plus de force que moi.


        Dernier jour !

        (prenez les ... comme une difficulté respiratoire)


        20h


        - Je... ne peux... plus respirer....
        - Attends, je vais te donner un peu plus d'oxygène.
        Et pendant qu'elle libérait cet oxygène, j'essayais de me calmer pour reprendre de l'air.
        C'était devenu difficile, avec le temps la tuberculose détruisait tout.
        - Je suis fatigué.
        - Je vais te laisser te reposer !
        - Je préférerais... mourir.
        Il n'y a plus rien de vivant en moi, pourquoi devrais-je faire un effort pour survivre ? Ca ne rend tout cela que plus douloureux.
        - Tu n'as pas le droit de laisser tomber ! Tu n'as pas le droit, tu as tout donné jusqu'à maintenant !
        - Justement... je n'ai plus rien à donner.
        Ma respiration se faisait difficile et ma mère était au bord des larmes.
        - Tu as pensé à nous ? Tes décisions sont tellement égoistes !
        - Je... je suis désolé... je... suis fatigué.
        Elle avait raison, mes décisions ont toujours été égoïstes, je n'avais pas le droit de penser à moi dans un moment pareil.
        Elle sortait de ma chambre et dehors, une tempête se préparait et moi... je restais allonger dans mon lit, couvert par une couette, des appareils branchés un peu partout, un tuyau dans le nez.
        Je n'avais plus beaucoup de temps et je le savais. Mon oreiller et mes couvertures étaient couverts du sang de la journée alors qu'une nouvelle toux me prenait.


        21h


        Mon état se déteriore très vite, j'ai l'impression que mon dernier jour est arrivé.
        Je commence à suffoquer ce qui alerte mes parents.... dehors, il neige.


        22h


        La nuit semble plus longue que prévu, j'avais presque oublié que nous êtion le 24 décembre.
        Ma mère veux que je m'accroche pour passer mon dernier noël en leur compagnie, mais ils n'ont pas compris que mon dernier noël était il y a 3 ans déjà...
        Je fais un effort pour sourire, mais j'ai du sang qui s'écoule du coin de mes lèvres, le blanc de mes yeux devient rouge et j'ai un mal de tête sans précédent.

        - Oh... faites que ça s'arrête je vous en prie !
        Ma soeur pleure, mon frère ne veux pas me regarder... je le comprend.
        Mon père me tien la main, je n'ai plus assez de force pour la serrer et ma mère m'éponge le front.
        - Tu vas tenir... encore deux heures, tu peux le faire, je sais que tu peux le faire.
        Ma mère avait décidément beaucoup d'espoir pour moi, mais, c'était la fin... cependant tenir deux ou trois heures me semblait encore possible.
        J'avalais ma salive avec difficulté, je souriais à ma soeur en lui faisant un clin d'oeil. Je me sentais mieu maintenant que mon heure arrivait enfin, mentalement du moins...
        - Tu sais... j'aurais bein voulu... assister à des... cours de chant.
        La douleur étant trop intense, je tombais dans les pommes.


        00h 15


        J'ai repris conscience, mais la douleur était trop grande et je poussais des hurlements qui s'étouffaient dans mon propre sang.
        Ma mère m'injectait de la morphine, avec le temps elle connaissait les doses.

        - J'ai dormi... combien de temps ?
        - Environ deux heures !
        - Oh... Joyeux noël alors.


        01h 00


        L'instant que j'espérais tant est arrivé.
        Par la fenêtre, je voyais d'étrange éclairs bleus courant sur les immeubles. Sur le coup, j'ai cru délirer mais...
        J'agonisais lentement, ma famille était toujours près de moi... mourir la nuit de noël, j'aurais pu trouver mieux.
        Je me tordais dans tous les sens, la douleur était insupportable, je m'étouffais dans mon propre sang alors que mes parents s'éforçaient de me maintenir sur le lit.
        Du sang perlait au coin de mes yeux et après cinq minutes je poussais un dernier soupir en retombant mollement sur l'oreiller.


        4ème descente aux enfers :


        Pourquoi la quatrième ? Lorsque j'ai eu mon accident j'ai fait trois arrêts cardiaque n'oubliez pas.
        Avec celle ci, ça fait quatre, mais c'était quand même la plus douloureuse.
        Je n'ose pas ouvrir les yeux, pourquoi devrais-je regarder les enfers en face après tout?
        Je sens de l'air frais sur mon visage et... j'entends des cris, l'enfer se rapproche alors.
        Finalement j'ouvre les yeux, il me faut un certain temps avant que ma vue ne s'adapte à ce monde.
        Je me redresse alors, je suis toujours dans mon lit mais... je n'ai plus mal, ma maladie, elle n'est plus là! La fenêtre de ma chambre a explosé et quelqu'un donne des coups dans la porte.
        Je ne réalise pas immédiatement que ma soeur se tient à côté de moi, les yeux en larme, écarquillés.

        - Tu... tu ... tu es vivant?
        Je la regarde, ses vêtements sont déchirés et je ne comprend pas ce qu'elle me raconte.
        - Il s'est passé quoi ici?
        Ses yeux s'emplirent de larmes et elle me sauta dessus pour me serrer dans ses bras.
        - Maman a disparu, papa s'est transformé en monstre et il a tué Joshua.
        Son doigt me montrait le cadavre de mon frère, complètement éventré.
        Je prenais un drap que je jetais par dessus son corps, voir cette horreur devenait insupportable.
        Mon corps qui avait maigri avec la maladie était redevenu normal mais quelque chose d'inquiétant nous attendait derrière la porte.

        Nous étions sortis de Washington...
        Comment?
        Je ne sais pas vraiment, ma soeur m'a dit que j'étais devenu bizarre et que j'avais tué mon père en l'égorgeant avec un morceau de verre brisé.r
        Je n'en ai aucun souvenir, ni de notre traversée de la ville, en un jour nous avions atteint des zones plus chaudes sans même que je m'en apperçoive.
        Nous avons erré dans des forêts sans fin et nous nous sommes retrouvé dans une ville étrange, des lianes et des arbres sortaient des routes et englobaient les immeubles.
        Nous avons rassemblé des vivres que nous avons mis dans des sacs à dos et Ania a récupéré des armes.
        Oh pas grand chose juste deux machettes, j'ai aussi pris une hache de pompier, vous savez dans la petite boite où il faut briser la glace?
        On a aussi pris quelques couteaux, des boites d'allumettes, des vêtements etc....

        J'ai perdu ma soeur, non elle n'est pas morte enfin je crois pas!
        On s'est séparé pour echapper à un monstre mais...
        Je l'ai cherché pendant trois jours dans les environs mais sans succès et puis j'ai continué d'avancer... il le fallait bien.
        Je ne sais pas combien de temps j'ai passé dans la forêt, ma personnalité changeait constament et je ne me souvenais difficilement de ce que je faisais.

        Finalement après plus de deux mois en forêt (enfin je crois) je me suis retrouvé sur cette île, j'avais suivi un groupe de jeunes, je ne m'étais pas mélangé à eux mais je les gardais à l'oeil.
        On m'a demandé de me présenter et de raconter mon histoire, j'ai dû en faire pleurer plus d'un j'imagine...
        Mais maintenant, je n'avais plus rien j'étais finalement arrivé... en enfer.
        Après plusieurs mois sur l'île, j'ai pu me faire de nouveaux amis, nous étions un clan, mais mes changements de personnalités se faisaient de plus en plus intenses. Elles étaient au nombre de quatre!

        Oliver connaissait le mot pour me calmer, mais Annalee était plus douée pour cela.
        J'espère seulement que je ne tuerais personne.


        ■ Inventaire : Hache, Machette, couteau de chasse, sécateur...




_____________________________________



          & You ?



        ■ Pseudo ou Prénom : haha?
        ■ Age : : 21 ans
        ■ Comment avez vous connu le Forum ? : blurp
        ■ Qu'avez vous a dire ? : rien
        ■ Niveau de RP : ca va
        ■ Presence : toujours là!
        ■ Personalité sur l'avatar? : Jensen Ackles





_____________________________________



          & Show Us Your Face

        &
        ici vous mettrez , si vous voulez, deux autres avatars de votre personnage.


Dernière édition par Zack le Dim 17 Jan - 14:28, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack.
    ▐ Le Doyen || Sur un font d'Hey Jude, perdu.

avatar

Messages : 28

Feuille de personnage
Relations.:
Pouvoir Special:

MessageSujet: Re: Zack...à quoi servent les noms dans un nouveau monde?   Lun 28 Déc - 19:40

Humm

Tu dirigeras le Cerbère et tu feras partie des Deux gardiens. voilou =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autre--monde.forum-actif.info
Zack
    ▐ Hey mais c'est moi... Non c'est moi j'te dis.

avatar

Messages : 19

Feuille de personnage
Relations.:
Pouvoir Special: Ce champs sera rempli plus tard

MessageSujet: Re: Zack...à quoi servent les noms dans un nouveau monde?   Sam 9 Jan - 20:50

Voila, j'ai oublié de dire que je suis enfin terminé muhaha!
hein?
Oh c'est une mangue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zack...à quoi servent les noms dans un nouveau monde?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zack...à quoi servent les noms dans un nouveau monde?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon arrivée dans un nouveau lycée
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Les prénoms dans Tolkien
» [Astuce] Comment obtenir les différentes O-Auras dans ROSA ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autre Monde :: Registre :: Fiches validées :: Cerbère-
Sauter vers: